16 jours d’activisme : Renadef appelle les hommes genrés à collaborer avec lui

Les 16 jours d’activisme pour mettre fin à la violence faite aux femmes sont une campagne internationale qui se tient chaque année et vise à prévenir et éliminer les violences liées au genre. Elle débute le 25 novembre, Journée Internationale pour l’élimination des violences à l’égard des femmes et s’achève le 10 décembre, Journée des Droits de l’Homme, indiquant que la violence contre les femmes constitue la violation des droits de l’homme la plus répandue dans le monde.

C’est dans ce cadre que le Réseau National des ONG pour le Développement de la Femme (Renadef) a tenu une activité, ce vendredi 26 novembre à Kinshasa. 

Le thème retenu au niveau international le thème est « orangez le monde, mettons fin aux violences faites aux femmes aujourd’hui ! » ; tandis qu’au niveau national le thème est :  je me lève, et je m’engage aujourd’hui contre les violences faites aux femmes, jeunes et petites filles » Pour rappel, le RENADEF s’est engagé dans cette compagne à travers une série d’initiatives et d’actions de sensibilisation au public afin d’interpeler les uns et les autres sur les méfaits de la violence faites aux femmes, cela depuis plusieurs éditions.

Pour cette 30e édition, la grande innovation introduite dans la lutte est que nous comptons travailler en étroite collaboration avec des hommes. Des hommes genrés, des hommes qui ont le cœur à gauche et qui militent pour le droit des femmes », a dit dans son discours de circonstance, la coordonnatrice de cette structure de la société civile en RDC.

C’était en présence du conseiller du chef de l’État en charge de la couverture santé universelle, des membres du gouvernement, des ambassadeurs étrangers accrédités à Kinshasa, des partenaires techniques et financier (PTF) ainsi que les Para juristes.

Notons que cette campagne, menée par le Secrétaire général des Nations Unies et ONU Femmes depuis 2008, vise à prévenir et à éliminer la violence à l’égard des femmes et des filles dans le monde. 

Ces 16 jours d’activisme, décrétés chaque année dans la même période, a pour objectif de pousser à une action collective au niveau introduction pour accroître la sensibilisation et le soutien à cette question et créer des opportunités de discussion sur les défis et les solutions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
32 ⁄ 16 =