Grandes réalisations : Femme et santé

Femme et Santé

Pour ce qui est de la santé, le RENADEF a :

  • Mise en œuvre du Projet TOPICs (TechnOlogies PartIcipation Citoyenne en santé) à Kenge dans la province de Kwango en en République Démocratique du Congo grâce au financement des Affaires Mondial Canada/AMC via l’Unité de Santé Internationale/USI du Centre Hospitalier de l’Université de Montréal/CHUM, de 2018 à 2022.
  • Mise en œuvre du projet de suivi communautaire lors des campagnes de distribution de masse des moustiquaires à Kinshasa et à Mai – Ndombe comme Sous Récipiendaire Spécifique du Principal Récipiendaire du Fonds Mondial de lutte contre le Paludisme, le Sida et la Tuberculose, PSI/ASF, de 2016 à 2017 ;
  • Implémenté le Projet d’implication de la stratégie Communautaire sur la PTME dans 9 Zones de santé de la province du Kongo Central, ex BAS CONGO ont été concernées. grâce à l’appui financier du FM via SANRU, en 2013.
  • Mise en œuvre du Projet de validation de l’outil « Genre » pour son intégration dans le plan stratégique national de lutte contre le SIDA dans deux provinces : Nord Kivu et Kinshasa avec le financement de l’ONUSIDA, en 2013.
  • Élaboré et lancé le Plan opérationnel Triennal de lutte contre le SIDA et les Volences Sexuelles et Basées sur le Genre (SGBV) avec l’appui du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD)/FM, PNUD/Pauvreté, de l’ONUSIDA, et du Programme National Multisectoriel de Lutte contre le Sida (PNMLS), Ministère de la Santé et de la Justice, de 2010 à 2012.
  • Réalisé le mapping des organisations féminines des droits humains œuvrant dans la lutte contre VIH et violences sexuelles et basées sur le genre à travers le Pays avec l’appui de l’ONUSIDA en 2011 (350 Organisations répertoriés).
  • Formé 50 activistes des droits humains sur les techniques de communications en ETME et SGBV à Kinshasa avec l’appui de l’ONUSIDA en 2011.
  • Lancé l’agenda pour une action accélérée en faveur des femmes et filles et de l’égalité de sexe dans le contexte du VIH à Bukavu au Sud-Kivu, Goma au Nord-Kivu, Bandundu ville dans le Kwilu, Matadi dans le Kongo Central ex Bas-Congo et Kinshasa (150 leaders des ONG, service étatiques, leaders communautaires) avec l’appui de l’ONUSIDA en 2011.
  • Mise en œuvre le Projet de Mobilisation communautaire sur la PTME, à Kinshasa, Lubumbashi, Kindu, Gemena, Goma et Bukavu avec l’appui de la Banque Mondiale via Programme National Multisectoriel de Lutte contre le Sida en 2010.
  • Prise en charge la scolarisation des 400 Orphelins du SIDA à Kinshasa, Lubumbashi, dans le Haut-Katanga Kisangani dans la Tshopo, Mbuji-Mayi au Kasaï Oriental avec l’appui de la Banque Mondiale, en partenariat avec le Ministère du Genre en 2006.
  • Mise en œuvre du Projet d’appui à la réduction de la pandémie VIH et des violences faites aux femmes (SBGV) avec l’appui du Fonds d’Affection Spécial des Nations Unies sur l’élimination des violences à l’égard des femmes/UNIFEM, de 2008  à 2009 : 1 500 cas de femmes victimes de violence sexuelle accompagnées parmi lesquelles 407 VIH+, soit 27 % de prévalence.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 × 26 =