NMF3/VIH-Tub/Hub : Atelier de Formation en Faveur des Para Juriste sur l’Offre de Service des Cliniques Juridique, VIH-TB dans le HUB/Kinshasa

« Nous vous exhortons de capitaliser les éléments nécessaires de la formation, et
d’être vigilants, réceptifs et sérieux afin de compléter le travail de référencement
des données et de rapportages »
C’est en ce terme que la Coordinatrice National du RENADEF a exhorté les participants à l’atelier de formation qui s’est tenu, le Mercredi 17 Novembre 2021, dans l’enceinte du PNMLS situées dans la commune de Kasavubu, lancement fait devant des invités de marque et des journalistes venus participer à ces assises
organisées pour la formation des Para Jurists sur l’Offre de Service des Cliniques Juridiques, VIH-TUB dans le HUB/Kinshasa.
Ceci faisant suite à l’amélioration de « l’accès aux soins VIH/TB des populations vulnérables » par le renforcement des capacités des acteurs ( para-juriste) qui permettra la réduction des obstacles liés au Genre et Droits Humans. De manière spécifique, il s’est agi donc de former 80 para juristes ainsi que 4 superviseurs, tous devront maitriser des informations utiles (notions générales) sur les rôles des para jurists vis à vis des populations vulnérables.

En marge de l’agenda de cet Atelier de Formation qui partira du 17 au 21 Novembre 2021, plusieurs thèmes son à développer par les différents Formateurs venus des différents programmes notamment: (PNLS.PNLT), afin de renforcer en
capacités les participant venus des Cliniques Juridiques et autres structures du HUB
afin de contribuer à l’amélioration des interventions Genre et DH en liens avec le VIH
et la Tub dans les Hubs (Kinshasa).
Parmi les modules de formation prévus, il est question entre autres (1) de maîtriser les informations utiles sur le rôle des para-Juristes vis-à-vis des populations vulnérables (AJF, KP, PVV, patients TB, SVS); (2) Maîtriser le circuit de référencement dans la prise en charge des populations vulnérables ;(3) Maîtriser l’utilisation des outils normatifs (fiche technique, outils de collecte et de rapportage des données).

Dans son allocution lors de la cérémonie d’ouverture de ladite activité, Marie NYOMBO ZAINA, Coordinatrice Nationale du SR Spécifigue
Chef de file « RENADEF » à exhorté les participants de capitaliser les éléments nécessaires de la formation, d’être vigilants,
réceptifs, sérieux afin de compléter le travail de
référencement des données et de rapportage.

Elle a été complétée par monsieur Jean ILUNGA, représentant du CORDAID, qui, lui aussi s’est exprimé en ce terme: « Nous attendons donc, non seulement de cette formation mais, aussi et surtout de vous, qui allez devenir, à l’issue de cette formation des para juristes avec une forte implication dans la sensibilisation et la transmission de l’information dans la prise en
charge juridique et psycho sociale des vulnérables ». Puis il a enchainé : Au nom de
Cordaid nous vous souhaitons plein succès.



Pour sa part, avant de déclarer overt l’atelier de formation, le Directeur du PNLS, le Docteur Luc KAMANGA-LUKUSA, s’est acquitté de l’agréable devoir de remercier le SR Spécifique Chef de file RENADEF pour la réussite dans l’organisation de cet atelier; ensuite il à remercier le PR Cordaid pour avoir mis les moyens nécessaires pour l’organisation de ces assises.
En fin, le numéro un du PNLS a conclu en ce terme « nous voulons que vous soyez attentifs, sérieux et à l’écoute comme l’ont si bien dit me différents prédécesseurs dans leurs allocutions. Pour terminer, il a déclaré overts les travaux de l’atelier de formation des para juristes.
Apres cette déclaration, les différents gropes thématiques ont été constitués afin
de débuter la formation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
10 ⁄ 5 =