Atelier de validation des outils de collecte et de rapportage des données du PROJET de réduction des obstacles liés au genre et aux droits humains dans le NMF3 VIH/TUB

« Nous vous sommes infiniment reconnaissant pour votre disponibilité et votre présence en ce lieux afin de prêter votre main forte et experte aux travaux de cet Atelier, malgré vos multiples occupations, nous citons ici, tous les régaliens notamment : Le PNLS, le PNLT ; le PTF et PR. CORDAID ; tous les SR Génériques ainsi que SR spécifiques présents dans cette salle, tous, unis comme un seul homme afin de construire cet édifice qui est le HUB ; ceci, afin de contribuer à l’amélioration des interventions dans le cadre de la lutte contre le VIH/TUB dans le cadre du projet de réduction des obstacles liés au genre et droits humains – NMF3 VIH/TUB dans les DPS/HUB ». 

C’est en substance, en ces termes que la Coordinatrice du RENADEF, NYOMBO ZAINA Marie, s’est exprimée pour remercier les différents partenaires, lors de la clôture des travaux de l’atelier de validation des outils de collecte et de rapportage des données dans le cadre des interventions Genre et Droits Humains du Projet VIH/TUB du NMF3FM/CORDAID ; le mercredi 11 Aout2021, dans la salle UMOJA située dans l’enceinte du RENADEF,dans la Commune de KASAVUBU à Kinshasa. Ces travaux qui ont duré deux jours, ont bénéficié de l’appui du principal Récipiendaire du projet ; CORDAID, et ont eu comme mérite  de réviser tous les outils de Genre et Droits Humains du Projet VIH/TUB avec la nouvelle approche Hub (nouveau concept innové du NMF3) ; les participants à ces assises ont passé en revue les différents outils existants pour y ressortir la pertinence ; et ont échangé, dans des discutions interactives, afin  de tirer les éléments constitutifs de ces outils, avant de le valider pour baliser ainsi le terrain pour la bonne implémentation du Projet.

Les outils produits en guise de résultat

Le premier groupe d’outils présentés sont ceux utilisés par les cliniques juridiques.

Il s’agit de : Fiche de consentement; Fiche d’assistance juridique; Fiche d’accompagnement psycho-social; Fiche d’accompagnement juridique ; Fiche de référencement et contre référencement; Canevas de rapportage mensuel; Registre des cas- Rapport technique  

Le second lot d’outils est celui prévu pour l’utilisation des pairs éducateurs et les para-juristes.         

Il s’agit notamment : Fiche standard de séance ; Fiche d’observatoire ; Fiche de référencement et contre-référencement ; Canevas de rapport de mère-mentor ; Outil communautaire.

Bien avant les remerciements de la Coordinatrice Nationale du RENADEF, tour à tour, les différentes personnalités présentes dans la salle, et représentant chacune en ce qui la concerne, des structures qui ont pris part aux travaux ; Ces personnalités ont pris la parole afin d’exprimer leurs points de vues sur la pertinence des travaux de l’atelier. 

Pour prendre un seul cas, dans son adresse, félicitant les participants, le Directeur du PNLS, Aimé MBOYO qui s’est exprimé en ces termes : « je voudrais placer un ou deux mot. Je vous remercie premièrement au nom de la direction (PNLS), et en suite, au nom des différents collègues ici présents, notamment : Le PNLT, PNSA, PNSR et PNLS.

Je voudrais sincèrement vous dire merci ! Et vous féliciter pour ce grand travail que vous venez de réaliser. Rappelez-vous, je ne me souviens plus de la dernière date ou nous étions ici, pour lancer ce travail, Par ce travail qui vient d’être abattu, nous venons d’ajouter des ressources essentielles en terme d’instruments susceptibles de faciliter le travail. Si nous lisons le compte rendu de la dernière réunion, nous nous sommes dit que nous avons besoin de ces outils qui vont nous aider à avancer. Voilà pourquoi je voudrai encore remercier le PR CORDAID qui appui le RENADEF, dans la mise en œuvre et tous les autres acteursici présents, pour avoir pourvu le NMF3 des outils fiables. Merci »

Le mobile principal

Dans le souci de coordonner la mise en œuvre du projet NMF3/HUB, une équipe intégrée (PNLS,PNLT, CORDAID, RENADEF, …) a été mise en place ainsi que plusieurs documents de planification qui ont été ainsi produits et partagés avec toutes les parties prenantes et les cibles qui sont les populations vulnérables (AJF, PS, MSM, PVV, patients TB…).

Aussi, afin d’améliorer par la même occasion la qualité des services à apporter aux populations vulnérables, et de renseigner correctement sur les données par la collecte et le rapportage conformément aux outils disponibles. Cet atelier qui s’est étalé sur deux jours, valait son pesant d’or, afin d’actualiser les outils de gestion des données qui permettent le partage d’informations et documentation des bonnes pratiques dans la mise en œuvre des interventions du Projet.

Avant de déclarer « clos les travaux de l’atelier », le docteur Aimé MBOYO, Directeur du PNLS, a une fois de plus réitérer ses félicitations pour la bravoure et l’esprit d’abnégation qui a caractérisé tout un chacun pour s’être donné corps et âme pouraboutissement des travaux, qui, a-t-il rassuré, sont d’une grande pertinence et qui vont assurer la réussite dans l’implémentation du projet dans sa nouvelle version Hub.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
5 × 27 =