JMS : Le RENADEF participe à la Célébration de la Journée Mondiale du Sida, édition 2020

Le RENADEF a marqué de sa présence à la Célébration de la Journée Mondiale du Sida, JMS 2020, célébrée le  1er Décembre dernier.

Une journée portes-ouvertes organisée dans l’enceinte du Programme National Multisectoriel de lutte contre le VIH/Sida (PNMLS) a permis à la population de s’enquérir de différentes informations sur les apports des parties prenantes engagées dans la lutte contre le VIH/Sida.

Célébrée dans le monde entier à cette même date,  la RDC  n’a pas dérogé à la règle pour  cette édition de la JMS 2020 dont le thème national retenu était « Soyons solidaires et responsables pour vaincre le VIH/Sida d’ici à 2030 ». Ce thème est consécutif au thème international qui était retenu par les Nations Unies/ONUSIDA qui est « Solidarité et responsabilité partagée ».

C’etait en présence de plusieurs Autorités Politico- Administratives et Sanitaires,  notamment Monsieur Gentiny NGOBILA, Gouverneur de la Ville-Province de Kinshasa ; Dr sylvain YUMA, Secrétaire Général à la Santé Publique, des Représentants des systèmes de Nations Unies (UNICEF ; ONUSIDA ; UNHCR), de PEPFAR ; autres Partenaires Techniques et Financiers  DKT ; CORDAID ; du PNLS ; PNSA ; PNLT ; PDSS ;  des Représentants de la Société Civile (RACOJ ; UCOP+ ; JECS ; Jeunesse Espoir ; ICW ; Femmes Plus ; FOSI ; PSSP). 

Trois temps forts ont caractérisé cette grande cérémonie, entre autres :

  1. Le discours de circonstance du Ministre de la Santé Publique, Docteur Eteni Longondo, représentant le Président de la République Felix TSHISEKEDI, dans lequel il a lancé  l’appel à tous les partenaires de la lutte contre le VIH/SIDA, présents dans la grande Salle de Réunion du PNMLS , afin de bien vouloir renouveler leur engagement  afin de freiner la propagation de cette pandémie du siècle ; en adoptant un comportement responsable par les moyens de prévention, de dépistage et des soins dans le respect des Droits Humains , ainsi que la protection des personnes vulnérables ;  tout en évitant toute forme de discrimination et de stigmatisation contre les PVVIH.

Le Ministre de la Santé  a par ailleurs  rassuré tous les invités présents dans cette Salle, et plus particulièrement les PVVIH, de l’engagement du Gouvernement de la République à accroitre les moyens nécessaires pour une riposte efficace.

2. Le deuxième temps fort de cette  célébration était bien évidement l’allocution de Madame Winnie Byanyima, Directrice Exécutive de l’ONUSIDA, qui a souligné devant les participants que : « Nous sommes en train d’échouer en ce qui concerne la prise en charge pédiatrique, ici en RDC. La grande majorité des enfants vivant avec le VIH ne sont pas sous traitement. Pour remédier ainsi à cette situation, nous avons besoin d’un dépistage ciblé, des meilleurs traitements et un engagement renouvelé avec les familles et les communautés. La crise mondiale de COVID-19 doit être une opportunité pour transformer notre monde et mettre fin à cette pandémie, mais aussi au VIH ».

3. Professeur Liévin Kapend A-KALAL, Secrétaire Exécutif National du PNMLS,  a salué, à son tour, la présence de la Directrice Exécutive de l’ONUSIDA, pour sa  lutte contre le VIH et le choix de la RDC afin de  célébrer cette Journée Mondiale du Sida.

Faisant l’état de lieu de la situation actuelle de l’objectif 90 90 90, Il a par ailleurs souligné que : « En RDC, la situation reste toujours préoccupante :  62,9% des PVVIH connaissent leur statut sérologique ; dont 60,9%  sont sous traitement antirétroviral et seul 15,7% de ces PVVIH a une charge virale supprimée.

4. Et enfin, le dernier temps fort fut la visite de stands par les hôtes de marque et autres  visiteurs venus pour la circonstance, et qui n’ont pas manqué d’exprimer leurs satisfaction sur l’organisation de cette journée.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 − 22 =