Clôture de l’Atelier de Formation des Formateurs des Acteurs de mise en œuvre dans les Hubs sur les Droits Humains en liens avec le VIH et la TUB.

Les lampions se sont éteintes le dimanche 10/10/2021, marquant ainsi la clôture de l’Atelier en résidentiel de 5 Jours de « Formation des Formateurs des Acteurs de mise en œuvre dans les Hubs sur les Droits Humains en liens avec le VIH et la TUB ». C’était dans la grande Salle de Réunion UMOJA, située dans l’enceinte du PNMLS.

Cet Atelier, il faut le rappeler, devait permettre de concrétiser la cascade des formations prévues dans le PTB en allant de la formation des Formateurs des Acteurs de mise en œuvre aux Prestataires communautaires de terrain pour la bonne mise en œuvre du Projet VIH/TUB. ––D’où la nécessité de capaciterles différents participants venus de différentes « Villes Hub »,dont la ville de Goma, de Mbuji-Mayi et Kinshasa, afin qu’ils aillent à leurs tours former entre autres. 

Ceci permettra la réduction des obstacles liés au Genre et Droits Humains dans le cadre de la subvention NMF3 du FM selon l’approche « Hub », auprès des cibles qui sont : Les personnes vulnérables : PVVIH, Patients TB, AJF, SVSLes personnes clés : MSM, TG, UDI, PS.

Organisé par le RENADEF, Sous-récipiendaire Spécifique et Chef de fil de « HUB « ; avec la facilitation du PNLS,UCOP+, PSSP, LNAC, PNLT et l’appui du FM/PR CORDAID, cet atelier a eu le mérite, comme l’a si bien épinglé le représentant de Cordaid, « celui de donner à toutes les parties prenantes la même compréhension, la même intelligence pour fédérer tout le monde, et de les couler dans le même moule ». Dixit Jean ILUGA.

Le Hub

Il faut noter que dans ce nouveau concept, « le Hub » est défini comme une plateforme opérationnelle qui permet aux acteurs travaillant en synergie dans un espace limité, à offrir un paquet complet des services. Ceci, au moyen desStructures ou entités de mise en œuvre comme : La ligne verte, les espaces jeunes avec le réseau des Pairs éducateurs, le réseau des Parajuristes, les Cliniques Juridiques, les Formations Sanitaires, les Centres conviviaux ainsi que les Organisations identitaires telles que UCOP+, LNAC, etc.

La restitution des travaux

L’économie de ce marathon d’apprentissage pendant les 5 Jours, se présente comme suit :

Jour 1

Cette première journée d’atelier de formation a débuté par la présentation à tour de rôle des participants.

Avant le mot d’ouverture de l’atelier par le Directeur de PNLS, la Coordinatrice Nationale de RENADEF a circonscrit le cadre de ladite formation en rappelant brièvement l’historique du RENADEF, elle a ensuite exhorté les participants à capitaliser les acquis de cette formation car,étant appelés à former les acteurs sur le terrain.

Après, s’en est suivi la constitution des équipes de rapportage journalier, la définition des règles de bonne conduite, l’installation des chefs de village (chef et adjoint) ainsi que la lecture des termes de référence de l’atelier de formation et la présentation de l’agenda. Une fois dans le fond de la matière, les modules (Plages) ci-après ont été développés : Généralités sur le VIH/SIDA ; Généralités sur la Tuberculose ; Généralités sur la Covid-19 ; Présentation du NMF3 VIH/TUB dans le contexte de « HUB » ; Notions sur les Droits humains et les violences sexuelles et basées sur le Genre.

Jour2

Après la lecture et l’adoption du rapport de la première journée moyennant quelques amendements, l’ossature de ma matière a tourné autour des plages ci-après : les Innovationsdans la lutte contre le VIH ; Les Droits Humains en liens avec le VIH, la Tuberculose et la Covid 19 ; la Présentation du projet du SR spécifique UCOP+ ; Les Droits humains dans la lutte contre la Tuberculose ; la Présentation du projet du SR PSSP et la Ligne Verte ; la Présentation des activités de lutte contre la Tuberculose dans la communauté ainsi que Les Violences Sexuelles en Droit congolais.

Jour3

L’agenda du troisième jour a prévu l’apprentissage des 7 plages ci-après : l’Adhérence et rétention au traitement ARV et traitement de la tuberculose ; la Stratégie 95-95-95 dans la lutte contre le VIH ; le Dépistage et PEC de la coïnfection VIH-TB : porte VIH ; le Point sur la réponse du pays face à la tuberculose ; l’Andragogie, la Présentation des activités Genre et DH selon l’approche Hub : les Echanges d’expériences sur la prise en charge des cas et en fin, la Récapitulatif et évaluation de la journée.

Jour4

Après la lecture du compte rendu du troisième jour, qui a été adopté moyennant les amendements, l’agenda du jour a proposé les plages suivantes : La Prophylaxie pré-expositionnelle ; la Présentation et fonctionnement du hub dans le NMF3 ; le Dépistage et prise en charge de la coïnfection VIH-TB : porte TB ; les Lois portant protection des PVVIH et personnes affectées et les Exercices pratiques sur l’andragogie.

Jour5

L’agenda du 5ieme jour s’est focalisé sur la présentation du Guide sur le Hub ; la présentation du cadre des performances ; la présentation des outils de rapportage ; la présentation des travaux de groupes ; la récapitulatif et l’évaluation de la journée ; et le Post-test pour chuter avec le mot de clôture.

La cérémonie de clôture

Plusieurs personnalités de marque ont répondu présent à cette cérémonie de clôture de ces assises qui était haute en couleur. Parmi elles on peut citer :  le Docteur Aimé MBOYO, Directeur programme du PNLS ; Madame SUSAN KASSEDE, Directrice-Pays de « ONUSIDA » ; Le manager principal VIH/Tub en charge de aspects Genres et Droits Humains, le Docteur Henriette SEFU pour le compte du PR Cordaid ; Et l’hôte de la cérémonie, la Coordinatrice Nationale du Réseau National des ONGs pour le Développement de la Femme, et biens d’autres invités.

Ladite cérémonie a connu 3 temps forts dont ; (1) La restitution de manière synthétique de l’ensemble des modules de formation, et le mot des participants, prononcé devants les différentes parties prenantes du projet, par Maitre JimmyBAILO (Avocat de la CJ ACIDH/Mbuji-Mayi) ; (2) La cérémonie de remise des brevets de participation aux 22 récipiendaires ; et enfin (3) Une série d’allocutions des différentes autorités présentes à la cérémonie. 

Après la présentation de la Synthèse de la formation par la facilitatrice, c’était le tour de la remise des brevets aux participants qui, était ensuite suivie duMot des participants ; suivi du mot de la Coordonnatrice de RENADEF ; celui de la Directrice pays de l’ONUSIDA, du représentant du CORDAID et enfin, l’allocution du Directeur du PNLS.

Avant de « déclarer clos » les travaux des assises, leDirecteur du PNLS, le docteur Aimé MBOYO à articulé son allocution au tour de 3 points essentiels notamment : (1) Les Félicitations adresséesaux participants, (2) les attentes, et (3) Les recommandations.

Pour ne reprendre que les attentes des attentes des deux Programmes, le directeur du PNLS les a formulés comme suit : « Former les autres acteurs, Participer efficacement aux activités du Hub, Soutenir et accompagner les Tuberculeux, les PVvih, les PS, Key pop pour une meilleure prise en charge ainsi que rédiger les rapports d’activités ».

Pour lier l’utile à l’agréable, un bain de réjouissance était offert par le directeur du PNLS, afin de gratifier toute l’équipe pour le dur labeur, et la mission bien accomplie. C’était l’occasion pour les uns et les autres de se dire des adieux comme à la fin de beaux vieux films.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 ⁄ 10 =