TOPICS/RDC: ATELIER DE RESTITUTION DE FIN DU PROJET

Il s’est tenu, le jeudi 27janvier 2022, dans la grande Salle de Réunion UMOJA, située dans l’enceinte du PNMLS, l’Atelier de restitution pour clôture du projet TOPICs (Technologie, Participation Citoyenne en santé). Projet mis en œuvre dans la province de Kwango par le RENADEF (Réseau National des ONG pour le Développement de la Femme) en collaboration avec d’autres associations de la société civile depuis 2018.

Plusieurs invités de marque ont répondu présents à cette grande messe. Il s’agit notamment des délégués du Secrétaire General du Ministère de la Santé, les différents programmes du Ministère de la santé (PNSA, PNCPS, PNMLS), les représentants des Cliniques juridiques ainsi que les représentants des organisations de la société civile.

Différents intervenants ont, au cours de cette atelier, exposé les modules ci-après : présentation du projet et les activités réalisées ; Partager les résultats issus de la collecte au moyen du numéro vert ; Amorcer la réflexion sur les leçons apprises et effectuer un point sur le processus de TC (transfert de connaissances). Parmi eux on peut citer ; Mme Karina de USI, Mme Linda François (Coordonnatrice du Projet au niveau stratégique) de USI, Mme Sandrine Biau Lalanne de l’IRD (Coordonnatrice Régionale du Projet), Mme Marie NYOMBO ZAINA (Coordonnatrice Locale du Projet) et Dr Deogratias BUSANGU Promoteur d’activité d’intégration sociale pour ne citer que ceux-là.

Ce projet de recherche action est implémenté au Bénin, au Burkina et en RDC en partenariat avec l’Unité de Santé Internationale du Centre Hospitalier de l’Université de Montréal (USI-CHUM) et l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) ainsi qu’avec des partenaires techniques Africasys (France) et Bluesquare (Belgique). En RDC, il est mis en œuvre dans la province de Kwango par le RENADEF (Réseau National des ONG pour le Développement de la Femme) en collaboration avec d’autres associations de la société civile depuis 2018.

Il ressort que 8 110 appels ont été enregistrés de 2 263 individus différents dont 66,8% des appelants sont des usagers et 33,2% sont des agents en santé; 75% des usagers des services de santé sont satisfaits de l’accueil dans les formations sanitaires; 20%  des usagers des services de santé ont été touchés par  un message sur les droits et devoirs en santé alors que 65,3% des prestataires l’ont appliqués et seulement 42,9% des prestataires de soins sont satisfaits de la gestion de l’information sanitaire.

La grande innovation de ce projet est qu’il a déployé une initiative de collecte d’avis des usagers et prestataires de santé à travers un numéro vert gratuit et anonyme relié à un serveur vocal interactif (NV-SVI). L’amélioration des connaissances des communautés et particulièrement des femmes, des filles et des indigent-e-s par la promotion des droits et devoirs en santé fait partie aussi des objectifs.

A terme, dans cette phase pilote, il était question d’atteindre le maximum des populations de la province de Kwango et des décideurs à Kinshasa pour une utilisation active des connaissances produites au moyen des outils déployés dans les 14 ZS de la province de Kwango.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
4 × 2 =